Entorse de cheville

Definition
L’entorse de cheville est un traumatisme de la cheville généralement en éversion (image). Ce traumatisme est très fréquent et représente 7% des admissions aux urgences. L’entorse de cheville peut avoir lieu au décours d’une activité sportive ou dans la vie quotidienne. Ce traumatisme de cheville engendre une lésion du ligament latéral externe de la cheville de façon plus ou moins importante.

Symptômes :

Il existe deux types d’entorse de cheville :

  • entorse bénigne: elle se caractérise par un traumatisme de la cheville mais sans arrêt de l’activité sportive ou de la marche. Le patient est capable de rentrer à son domicile et de poursuivre pendant quelques heures ses activités. Cependant le lendemain il apparaît un gonflement de la cheville appelé œdème. A partir de ce moment la marche devient plus difficile et douloureuse. C’est l’œdème qui est principalement responsable de la douleur. On considère dans ce type d’entorse que les faisceaux du ligament latéral externe sont étirés mais non rompus.
  • entorse grave: l’accident traumatique entraîne l’arrêt immédiat de la marche et de l’activité sportive. Parfois le patient ressent ou entend un craquement. Le patient est incapable de faire 3 pas et on voit apparaître au niveau de la face externe de la cheville (malléole externe) une volumineuse « bosse ». Cette bosse est en fait un hématome qui signe la rupture d’un faisceau du ligament latéral externe. Dans les jours qui suivent le traumatisme, la marche reste en général très difficile et il apparaît des traces de sang sous la peau (ecchymoses), ce qui confirme la rupture des ligaments.
pied-et-cheville-106

Traitement :

En cas d’entorse bénigne : un simple traitement médical suffit. pied-et-cheville-7

Ce traitement médical consiste en :

  • surélévation de la cheville
  • glace sur la cheville
  • repos avec diminution de la marche
  • attelle pour contenir la cheville (image)

Une attelle sera mise en place dans ce type de situation. Cette attelle doit être portée jour et nuit pendant une semaine, puis elle doit être conservée 15 jours supplémentaires uniquement la journée. La marche est autorisée avec cette attelle. Lorsque le pied est en appui au sol, il doit être chaussé. Le chaussage doit être une chaussure fermée et serrée au niveau de la cheville. Le port de tongs ou de chaussures ouvertes est formellement contre-indiqué.

La glace et la surélévation du membre permettent à l’œdème de diminuer et ainsi à la douleur de disparaître. En fonction de l’activité sportive du patient, on pourra ou non prescrire des séances de kinésithérapie.

En cas d’entorse grave : il faut considérer ce traumatisme comme l’équivalent d’une fracture. Les traces de sang témoignent de la violence du traumatisme. Le traitement va donc consister en la mise en place d’une botte en résine pendant 4 semaines. L’appui au sol et donc la marche est formellement contre-indiqué. Pour éviter tout risque de phlébite, une anticoagulation par piqûre sera prescrite pendant toute la durée de la résine. Au terme des 4 semaines la résine pourra être retirée et une rééducation sera indispensable. La complication principale de ce type d’entorse est la récidive voire l’instabilité de cheville (cf chapitre instabilité de cheville).