L’arthrodèse de cheville

Qu’est-ce qu’une arthrose de cheville?

L’arthrodèse de la cheville est un blocage de la cheville. Au décours de l’intervention, nous allons retirer le cartilage très abîmé au niveau de la cheville et nous allons faire fusionner ensemble deux os (le tibia et le talus). Cette fusion permet de ne plus avoir mal, mais l’arthrodèse empêche alors tout mouvement au niveau de la cheville. L’objectif premier de l’arthrodèse est de retrouver une cheville indolore. L’arthrodèse est définitive.

Comment choisir entre arthrodèse et prothèse de cheville?

L’arthrodèse est une intervention définitive, elle permet d’obtenir une cheville indolore au prix d’une perte de mobilité. Elle permet cependant de reprendre une vie normale le plus souvent sans boiterie. Les suites post-opératoires sont assez longues avec une immobilisation et une interdiction d’appui d’environ 2 mois. A long terme, le risque principal est l’usure des articulations voisines (pied et genou) car elles doivent compenser la perte de mobilité de la cheville.

La prothèse de cheville permet une récupération beaucoup plus rapide en post-opératoire puisque l’appui est autorisé d’emblée et l’immobilisation courte (15 jours). La conservation d’une mobilité a l’avantage de protéger les articulations voisines. En revanche, sa durée de vie à long terme des limitée. Les dernières générations de prothèse ont une survie de plus de 90% à 10 ans, c’est à dire qu’à ce délai, plus de 9 patients sur 10 ont encore une prothèse fonctionnelle. En cas d’usure de la prothèse, il faut réopérer pour la remplacer ou réaliser une arthrodèse.

Comment se déroule l’intervention d’arthrodèse de cheville?

L’arthrodèse de cheville doit être réalisée pendant une courte hospitalisation. Après la chirurgie, on met en place une résine avec une décharge totale du membre inférieur, c’est à dire que la marche est interdite pendant environ 2 mois. A l’issue de ces 2 mois, on retire la résine et on réalise une radiographie de contrôle. Si les deux os ont bien fusionné l’un avec l’autre, alors on pourra reprendre l’appui avec des séances de kinésithérapie réalisées dans un cabinet en ville.

Quels sont les risques d’une arthrodèse de cheville?

Les risques et complications sont rares.

Le risque principal est la pseudarthrose, c’est-à-dire la non fusion du tibia et du talus. Le port d’une botte en résine et la contre-indication de l’appui pendant environ 2 mois sont donc indispensables.

A long terme, les articulations voisines de la cheville (articulation sous-talienne, du médio pied voire du genou) sont plus utilisées pour compenser la perte de mobilité de la cheville. Elles s’usent plus rapidement et des douleurs d’arthrose peuvent apparaître.

Mes activités quotidiennes après une arthrodèse de cheville?

La marche sans boiterie est possible après une arthrodèse de cheville. Il faut souvent de nombreux mois après la chirurgie pour retrouver cette marche sans boiterie car votre cerveau doit s’adapter à un nouveau mode de fonctionnement du membre inférieur. Cependant si la hanche et le genou sont sains au-dessus de cette cheville arthrodésée, alors votre cerveau s’adaptera et une marche fluide pourra être retrouvée.

Après une arthrodèse de cheville, le port de talons hauts n’est plus possible car il n’est plus possible de réaliser une flexion plantaire de cheville. Il faudra garder un talon constant d’environ 2 à 3 cm.

Quelles activités sportives pourrais-je pratiquer après une arthrodèse de cheville?

Après une arthrodèse de cheville, il est possible de retrouver des activités sportives. Cependant, les activités sportives nécessitant un démarrage rapide ou la course à pied sont difficiles après une arthrodèse de cheville.