L’ongle incarné

Definition
L'ongle incarné est provoqué par un morceau d'ongle, en général sur le gros orteil, qui pénètre dans la chair et provoque une inflammation, des douleurs, voire une infection.

Qu’est-ce qui provoque l’ongle incarné?

Les facteurs responsables des ongles incarnés sont nombreux. Parfois il existe chez un même patient plusieurs facteurs favorisants:

  • la prédisposition familiale et génétique avec une malformation de l’ongle.
  • une mauvaise coupe de l’ongle: c’est souvent le facteur déclenchant de la surinfection. Il faut éviter la taille de l’ongle en demi-cercle avec une peau qui vient recouvrir le bord de l’ongle car celui-ci risque alors de s’enfoncer dans le derme et de créer un véritable ongle incarné.
  • un chaussage mal ajusté avec des chaussures trop étroites.
  • les traumatismes.
  • une déformation du gros orteil entraînant un défaut d’appui du gros orteil au sol lors de la marche.

Comment savoir si j’ai un ongle incarné?

L’ongle incarné est en règle générale très douloureux. Cette douleur augmente encore un peu plus lorsqu’il existe une surinfection. Lorsqu’on regarde le gros orteil, on peut noter une augmentation de volume des bourrelets de part et d’autre de l’ongle. Si ces bourrelets deviennent rouges et qu’il existe un écoulement de liquide purulent, alors il s’agit d’une surinfection et il faut consulter rapidement.

Comment traiter médicalement un ongle incarné?

Dans un premier temps si l’ongle est surinfecté, il faut traiter cette surinfection. Il est recommandé de réaliser des bains de DAKIN dilués à 50%. Ces bains doivent être réalisés 2 fois par jour, matin et soir, pendant 15 minutes. Les bains de DAKIN permettent de nettoyer l’ongle incarné sans être trop agressifs. Ils permettent aussi de ramollir les chairs et ainsi de soulager le conflit entre le fragment d’ongle et les chairs meurtries. Si la surinfection est vraiment importante, alors votre médecin peut vous prescrire un antibiotique local appelé FUCIDINE crème. Cette crème doit être appliquée après chaque bain de DAKIN. Si la surinfection est toujours présente après 3 jours de traitement, alors il faudra reconsulter votre médecin. 3314532__047983300_1440_22042013

En cas d’ongle incarné chronique non surinfecté, on peut envisager un traitement de pédicurie afin de retrouver une bonne taille de l’ongle. Ce traitement est envisageable lorsque l’ongle incarné a pour cause une mauvaise coupe de l’ongle. Il faudra aussi reprendre des mesures de précaution telles que la modification du chaussage et l’arrêt des traumatismes répétés.

pied-et-cheville-114

Peut-on traiter chirurgicalement un ongle incarné?

Oui, le traitement de l’ongle incarné peut être chirurgical. Ce traitement chirurgical permet de retirer le fragment d’ongle incarcéré dans les chairs. Il peut permettre aussi de réduire la largeur de l’ongle à partir de son origine, c’est à dire au niveau de la base de l’ongle. La réduction de largeur de la matrice unguéale permet d’obtenir un ongle qui coulisse mieux dans les gouttières de part et d’autre de l’ongle.

L’intervention a lieu en ambulatoire. L’anesthésie est locorégionale. Ce geste est réalisé au bloc opératoire de façon à obtenir la meilleure asepsie et la meilleure antalgie possible.

La marche peut être reprise le lendemain de l’intervention. Il faut envisager tout de même une semaine d’arrêt de travail car la procédure peut être un peu douloureuse et il faut laisser le pied au repos. Le chaussage doit être ouvert les deux premières semaines post-opératoires. Des soins infirmiers seront à réaliser tous les deux jours pendant une quinzaine de jours.

Ce traitement est quasi définitif. Le risque de récidive est de 2 à 5%.

Y-a-t-il des complications à ce type d’intervention?

Les risques et complications sont identiques à toute chirurgie.

Il existe aussi des risques spécifiques à l’ongle incarné. Il peut y avoir une surinfection du site opératoire. Cette surinfection est favorisée par une mauvaise stérilisation de l’ongle incarné en pré-opératoire. Pour cette raison, votre chirurgien décalera souvent l’intervention de quelques jours pour permettre de réaliser les bains de DAKIN et de mettre en place un antibiotique local. Ces précautions pré-opératoires permettent de diminuer le risque d’infection post-opératoire.

Il existe toujours un risque de récidive qui peut nécessiter une réintervention chirurgicale.

Enfin l’ongle étant touché à son origine, il peut exister des stries sur l’ongle qui peuvent être plus ou moins définitifs. Ces stries sont rares dans les suites du traitement chirurgical d’un ongle incarné.